Gestion au quotidien

Comment gérer un conflit au sein de mon équipe ?

Comment gérer un conflit au sein de mon équipe ?

D’un simple désaccord à un grand conflit, il n’y a qu’un pas. D’où l’importance d’entretenir un bon rapport au sein d’une équipe. Un conflit peut se manifester sous différentes formes. Il peut s’agir par exemple d’un malentendu entre deux collègues ou d’un employé qui se plaint à son manager. Dans des cas extrêmes, le lien peut même se briser entre deux collaborateurs… Une situation de conflit peut nuire à la fois au bien-être et à l’efficacité de l’équipe. Il est du devoir du manager d’y remédier dans l’accomplissement de ses rôles de management dits « rôles d’intérieur ». Ces responsabilités sont tournées vers l’équipe et chaque collaborateur – organisation et animation de l’équipe, l’épanouissement des collaborateurs, etc. –. Si des tensions s’installent au sein de son équipe, le manager doit agir à titre de médiateur. Découvrez comment identifier et gérer les litiges pour pouvoir maintenir l’équilibre au sein de votre organisation.

 

Les situations qui peuvent générer un conflit

Ci-après quelques situations qui peuvent entraîner un désaccord au sein d’une entreprise :

  • Réalisation du travail :

Divergence sur les objectifs ou les produits, points de vue différents, répartition inéquitable des missions, piétinement…

  • Mauvais fonctionnement de l’équipe :

Taux d’absentéisme ou de retard élevé, rôles mal définis, mauvaise planification de l’horaire, manque d’implication…

  • Incompatibilité de la personnalité :

Susceptibilité aux critiques, démotivation, passivité, perfectionnisme…

  • Divergence de culture :

Opinions politiques ou croyances religieuses différentes, discrimination, préjugés, contradiction sur les valeurs…

  • Conflits de générations :

Désaccords dus aux écarts d’âge, divergence de points de vue à cause de la diversité des parcours scolaires ou professionnels…

 

Prévenir le conflit

En management, il faut avoir des qualités managériales qui permettent d’éviter les mésententes. Vous devez être à l’écoute, être capable de comprendre les autres, savoir déléguer et faire confiance. Ces qualités du bon manager peuvent être liées à la personnalité, mais également être adoptées avec l’expérience. Par ailleurs, le manager doit savoir identifier les premières manifestations de malaise. Un collaborateur mécontent, même s’il ne l’exprime pas, le démontre inconsciemment par son comportement. De ce fait, il importe de rester à l’écoute pour pouvoir apercevoir les signaux d’alerte.

 

Intervenir rapidement

Une fois la tension identifiée, le manager doit immédiatement intervenir. Que vous dirigiez un service ou l’ensemble de l’entreprise, la gestion des collaborateurs vous revient. Vous devez régler les désaccords avant que la situation ne dégénère et provoque des dégâts irréparables. En principe, rétablir le dialogue doit être votre priorité. Conviez en entretien individuel chaque partie concernée par le désaccord ou confrontez-les. Laissez-les s’exprimer et soyez à l’écoute. Prenez le temps de comprendre la situation sans prendre parti. Si vos collaborateurs s’énervent, laissez-les décharger leurs colères en limitant tout excès. S’ils sont en colère contre vous et que vous avez effectivement commis une erreur, acceptez de vous excuser. Rassurez-vous, votre autorité n’en sera pas remise en cause.

 

Mettre en place des solutions tangibles

Après s’être exprimé devant vous, vos collaborateurs attendent votre intervention et que vous proposiez une solution efficace.

 

  • Si la tension est provoquée par un unique employé, recadrez-le directement à partir des sources de son problème. Peut-être qu’il manque de reconnaissance, que sa manière de communiquer déplaît au reste de l’équipe.

 

  • S’il s’avère que le problème vient de votre structure, rappelez à vos collaborateurs les règles qui régissent l’organisation. Si cela n’a pas encore été élaboré, n’hésitez pas à mettre en place une charte de respect des règles.

 

  • Rappelez également à vos collaborateurs que dans une équipe, il est courant qu’il y ait des désaccords. Ils doivent comprendre que ce n’est pas pour autant qu’il faille les transformer en conflit. Puisque vous avez un intérêt commun, chacun ne peut pas travailler à sa guise. Pour atteindre cet objectif commun, tous les membres de l’équipe doivent œuvrer ensemble.

 

  • S’ils ont des solutions à proposer afin de résoudre le conflit, prenez-les en compte. Vous devriez être capable de mesurer la faisabilité de leur proposition. Mais aussi, de l’adapter à votre structure actuelle pour une meilleure organisation.
Article précédent Comment mesurer la satisfaction client ?
Article suivant Les bonnes résolutions pour gagner du temps au travail en 2018

Articles en relation

0 Commentaires

Aucun commentaire!

Soyez le premier à donner votre avis!

Donnez votre avis

Vos données seront confidentielles ! Votre email ne sera pas publié. De même que vos données ne seront pas partagées à une tierce personne. Les champs obligatoires sont suivis d'une *