Commercial

7 phrases à ne jamais prononcer en phase de négociation

7 phrases à ne jamais prononcer en phase de négociation

Torse bombé, dents blanches et aiguisées, chemise impeccable et chaussures cirées, Cédric la nouvelle recrue de Jean-Eudes a tout du parfait commercial … et pourtant ! Depuis son arrivée dans le service il y a 3 mois, il n’a conclu qu’une seule et maigre vente. « Mais comment diable se débrouille-t-il ? » réplique d’un ton moqueur Patrick, véritable killer de la vente, sacré à 10 reprises « Commercial de l’année ». Cédric tremble, capitule, renverse malencontreusement son café sur sa belle chemise blanche et s’en va, humilié, rédiger son prochain argumentaire pour être fin prêt pour sa négociation de demain matin.

Introduction tragique me direz-vous, mais combien de commerciaux ont déjà traversé cette épreuve ? Afin de mettre toutes les chances de votre côté lors de votre prochain rendez-vous, Cqui-leboss.fr vous dévoile les 7 phrases à ne JAMAIS prononcer en phase de négociation !

 

1 – « C’est un produit vraiment exceptionnel ! »

Ben voyons, comme si vous alliez dire le contraire. Rappelez-vous d’une chose : votre produit n’est pas seulement « incroyable » et « exceptionnel » mais il correspond en tout point aux besoins de votre interlocuteur. Faites-lui savoir, rien n’est plus efficace que les faits pour convaincre.

 

2 – « Pour être honnête avec vous … »

Aie aie aie … Êtes-vous en train d’insinuer que vous ne l’étiez pas jusqu’à maintenant ?

 

3 – « C’est vraiment le moins cher du marché »

Même si cela peut être un avantage de taille, cette expression insuffle en réalité l’idée d’un produit de moindre qualité. L’aspect tarifaire peut faire partie de votre argumentaire mais ne doit pas être le principal point fort.

4 – « C’est une occasion à ne pas manquer, vous ne trouverez pas mieux ailleurs »

Légèrement prétentieux vous ne trouvez pas ? Dans ce cas de figure, vous donnez la sensation à votre futur client de devoir se décider rapidement. Exposez plutôt les avantages de votre produit et laissez-lui le temps d’y réfléchir.

 

5 – « Son prix ? ….€ mais bien-sûr on peut discuter »

A ce moment précis, vous avez déjà perdu la négociation. Votre interlocuteur sait désormais qu’il peut obtenir un tarif moins cher et ne va pas hésiter à tirer sur la corde pour abaisser le prix au maximum.

 

6 – « Mes concurrents ne sont pas à la hauteur, mieux vaut les éviter »

Ne dites jamais du mal de vos adversaires. Invitez plutôt votre prospect à comparer les propositions des concurrents et la vôtre en insistant sur les points positifs d’une prochaine collaboration.

 

7 – « Je vous laisse réfléchir et me rappeler quand vous avez pris une décision ? »

Grossière erreur… vous passez pour un commercial peu motivé. Il est impératif de montrer votre réactivité et votre sens de la relation client. Proposez à votre futur client un prochain rendez-vous téléphonique pour statuer sur la suite du projet. Afin d’exprimer votre intérêt et de remercier votre prospect, vous pouvez tout à fait lui envoyer un mail récapitulatif à la suite de l’entretien.

 

 

Article précédent Télétravail : quels impacts environnementaux et sociétaux ?
Article suivant 5 astuces pour organiser votre journée de travail

Articles en relation

2 Commentaires

  1. Merci Le blog du Manager commercial pour le compliment 🙂 ! Chez Cqui-leboss.fr on adore rigoler et on vous propose chaque semaine des articles décalés traitant des problématiques rencontrées en entreprise. A très bientôt 😉

    Répondre

Donnez votre avis

Vos données seront confidentielles ! Votre email ne sera pas publié. De même que vos données ne seront pas partagées à une tierce personne. Les champs obligatoires sont suivis d'une *